La chandeleur avec Brum’: à chacun sa crêpe!

janvier 1, 2011 by: admin Non classé

La Chandeleur est avant tout une fête chrétienne,  mais c’est surtout l’occasion de manger des crêpes, que ce soit en solo, en famille ou entre amis!

Préparation: 10 min

Repos de la pâte: 1h

250 g de farine

3 oeufs

50 g de beurre fondu

1/2 L de lait

Eau

Sel

Sucre en poudre

  • Dans un saladier, faire un puits avec la farine et casser les oeufs au centre.
  • Ajouter une pincée de sel et bien mélanger le tout avec un batteur.
  • Incorporer le lait progressivement sans arrêter de remuer.
  • Quand la pâte est bien délayée, verser le beurre fondu. Le mélange doit être bien lisse.
  • Laisser reposer la pâte 1h.
  • Préchauffer la crêpière 1 min environ et déposer la valeur d’une petite louche de pâte.
  • Une fois bien dorée, disposer la crête sur une assiette et saupoudrer de sucre.
  • Déguster chaud.

Pour agrémenter vos crêpes, n’oubliez pas les Brum’! Choisissez votre parfum Brum’ et vaporisez le directement sur votre crêpe (attention: ne vaporiser qu’une seule pression et seulement après avoir goûter, en faire une autre si nécessaire). Vous pouvez aussi la vaporiser au moment où vous retournez la crêpe dans la poêle,  ou encore l’intégrer directement dans la pâte à crêpe (pour 250g farine = environ 3 pressions).

Choisissez les fleurs ou les agrumes, laissez parler votre créativité!

Crédits photo: Bbullot ( » Crêpe opened up « )

Le saviez vous Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur?

Le nom populaire de cette fête en français, Chandeleur, a une origine latine et païenne : la festa candelarum ou fête des chandelles, d’après une coutume consistant à allumer des cierges à minuit en symbole de purification.

Chez les Romains, on fêtait les Lupercales aux environs du 15 février, fêtes inspirées de Lupercus, dieu de la fécondité et des troupeaux. A la même époque, on trouve également la fête de Feralia.

Chez les Celtes, on fêtait Imbolc le 1er février. Ce rite en l’honneur de la déesse Brigid, célébrait la purification et la fertilité au sortir de l’hiver. Les paysans portaient des flambeaux et parcouraient les champs en procession, priant la déesse de purifier la terre avant les semailles.

Au Ve siècle, le pape Gélase Ier substitue cette fête aux antiques lupercales ou aux fêtes de Proserpine et de Cérès. Selon Lévitique 12[2], un petit garçon premier né doit être présenté au Seigneur par sa mère, 40 jours après la naissance, avec une offrande de deux tourterelles. Le rite observé par la Sainte Famille est décrit en Luc 2, 21-24[3].

Dans les églises, on remplace les torches par des chandelles bénites dont la lueur éloigne le Ma et rappelle que le Christ est la lumière du monde. Les chrétiens rapportent ensuite les cierges chez eux afin de protéger leur foyer. C’est à cette époque de l’année que les semailles d’hiver commençaient. On se servait donc de la farine excédentaire pour confectionner des crêpes, symbole de prospérité pour l’année à venir.

Mais ce n’est qu’en 1372 que cette fête sera officiellement associée à la purification de la Vierge. » (source: http://fr.wikipedia.org)

Tous ces symboles se retrouvent aujourd’hui dans cet emblème de la Chandeleur qu’est la crêpe. Ce disque doré rappelle lui aussi le Soleil, dont le retour commençait enfin à se préciser pour les peuplades du Nord de l’Europe et pour les Celtes. On dit aussi que notre pape Gélase retapait avec des crêpes les pélerins arrivés à Rome en pélerinage. La crêpe est faite à base du froment de la moisson précédente, que l’on utilise ainsi en quantité car les futures moissons ne sont plus très loin ! Voilà sans doute pourquoi la crêpe est si populaire en Bretagne. Même si sa variante au sarrasin est moins dorée mais permet des mariages salés. Avec une bolée de cidre, la fête est complète. (source: Pourquois.com)

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

0 Comments

Add a comment

treize + neuf =

A la une

RECETTE Cache-Cache

1-Retrouvez l’image à la une ci-dessus dans les pages du blog

2-Copier le lien de la page concernée

3-Noter le tout en commentaire

4-Laisser reposer quelques heures…

5-Gagnez et déguster !

Suivez-nous !

  • facebook
  • twitter

Archives